credit
Publié le - 707 v. -

Comment investir dans une ehpad ?

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes plus connu sous son abréviation ehpad, qui sont des logements médicales construit identiquement comme des hôtels de luxe, se sont transformés en seulement quelques années un investissement spécialement lucratif. www.ehpadimmo.com un guide efficace pour assurer votre futur.

Les petites astuces pour réussir

Le logement médicalisé est un placement à la fiscalité séduisante. Le système est élémentaire. Toutefois puisque c’est un investissement en immobilier, certaines précautions en ce qui concerne les formalités sont à honorer. La première question qui puisse vous interpelez est quel statut adopté ? Pour placer ses épargnes dans de l’ehpad, le particulier achète une part de logement, sous la configuration de lots, où la production est mandatée à des spécialistes de la gestion d’un patrimoine pour une période d’au moins 9 ans. Dans la pratique, les placeurs se procurent une ou plusieurs locaux ou habitations et les parts collectives attachées. Par ailleurs, il y a 2 bonne manières de faire un placement dans de l’ehpad en tant que privé. Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP), où le chiffre d’affaire par an ne doit pas dépasser le plafond de 23 000 euros toute taxe comprise, et présenter au minimum 50 % des gains du foyer, de ce fait le revenu peut être prescrit sous l’administration du Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) non spécialisé. Afin d’avoir le statut du loueur meublé professionnel (LMP), les bénéfices aperçues doivent être élevé à plus de 23 000 euros ou présente plus de 50 % des bénéfices du foyer. Enfin quel argent devoir investir dans une ehpad. A souligner que pour effectuer ce type de placement, le particulier n’a pas l’obligation de l’apport initial car les établissements comme les banques peuvent commanditer 100 % du montant en crédit in fine et remboursable. Quand on achète un ehpad, on peut aussi souscrire un contrat commercial portant sur les emplacements déjà meublés avec l’acquéreur de bail.

De ce fait, une caution des loyers et des frais sont du ressort du profitant. En plus, l’investisseur ne rencontrera aucun danger attaché à l’administration du bien et du statut. Vous donnant l’occasion d’avoir des loyers nets d’impôt durant une période de 25 ans grâce à la rentabilisation. Finalement, vous avez la possibilité de recouvrir la TVA.