credit
Publié le - 85 v. -

Placement SCPI : avantages et inconvénients

Pour ceux qui veulent un peu sortir des sentiers battus de l’investissement immobilier classique, ils peuvent opter pour les SCPI. Un type de placement qui attire toujours de plus en plus d’épargnants. Ainsi, il est nécessaire de faire un petit tour d’horizon des avantages et des inconvénients pour ceux qui n’ont pas encore sauté le pas.

Les avantages

Les avantages scpi placement sont réellement nombreux. Le mode de fonctionnement même de cet investissement permet tout d’abord à presque n’importe qui de prétendre à un patrimoine immobilier. En effet, certaines sociétés de gestion proposent des billets d’entrée à, à peine, 200 euros. De plus, sur le marché, il n’y a pas meilleur rapport risque-rendement. Bien que ce ne soit pas des pourcentages exorbitants (5 % par an en moyenne), avec le niveau de sécurité garanti, c’est déjà beaucoup.

À part la question de l’accessibilité, des risques et des rendements, il s’agit d’un placement très facile à gérer. Les investisseurs n’auront même pas à se soucier de comment ils vont faire fructifier leur participation. Ils n’auront qu’à injecter leur capital et les sociétés de gestion se chargent du reste. Les dividendes arrivent automatiquement, le plus souvent, tous les trimestres.

Les inconvénients

Bien sûr, tout investissement comporte quand même quelques inconvénients non négligeables. Premièrement, le rendement est soumis aux aléas économiques pouvant impacter le paiement des loyers par les locataires des actifs. De plus, il faudra attendre assez longtemps avant de pouvoir réellement ressentir la rentabilité du placement. En effet, il faut s’attendre à des retombées plutôt sur le long terme.

Sinon, un investissement en SCPI implique quand même un engagement qui coûtera cher à rompre. En cas de sortie, les revendeurs de parts devront s’acquitter d’une certaine somme en guise de frais. Et en termes de fiscalité, si ce n’est pas une SCPI fiscale ou en démembrement, les dividendes sont soumis aux impôts fonciers classiques de 34,5 %.

Bref, aux investisseurs maintenant de poser le pour et le contre. Les avantages cités ci-dessus sont assez alléchants. Et les inconvénients sont quand même à prendre en compte dans la prise de décision.