credit
Publié le - 246 v. -

Réduire ses impôts à travers une société de portage

Euro, Argent, La Finance, Tirelire

Vous êtes fortement imposé à l’IR – plus de 2000 euros d’impôt ? Sachez que vous avez la possibilité de défiscaliser de manière partielle ou totale en investissant à travers une société de portage. Il s’agit alors de souscrire au dispositif Girardin industriel. Voici le mécanisme : un montage juridique est réalisé par un spécialiste Girardin qui met en place ladite société de portage : une SAS (société par actions simplifiée) ou une SNC (société en nom collectif). Dans le cas d’un montage Girardin industriel, la forme sociétale la plus courante est la SNC. En souscrivant au dispositif, vous devenez associé de cette dernière.

 

Le montage Girardin industriel

Les associés de la SNC réunissent les fonds nécessaires à l’acquisition d’un matériel industriel destiné à faire fonctionner une PME localisée en outremer. Ces associés sont les suivants :

  • la PME elle-même
  • les investisseurs souhaitant réduire leur impôt sur le revenu : ils doivent avoir leur résidence fiscale en France métropolitaine
  • l’établissement bancaire auprès duquel un prêt est souscrit afin de financer une partie du matériel

 

L’objet de l’investissement

C’est la PME qui va louer ce matériel pendant une durée de 5 ans suivant des conditions assouplies, à savoir le montant du loyer. Le but est de lui permettre de rentabiliser son activité non seulement grâce au matériel proprement dit et qui doit être adapté à son activité, mais aussi grâce à ces avantages financiers par rapport aux conditions locatives. À l’échéance, soit une fois les 5 années révolues, la PME réalise l’acquisition définitive du matériel à un prix symbolique. Toutes les informations avec le groupe profina.

 

Le rôle de la SNC

Les opérations Girardin s’articulent autour de la SNC endossant les missions suivantes : collecte des apports des associés, achat du matériel neuf, gestion des baux locatifs, remboursement du prêt bancaire. La SNC est ensuite liquidée après rachat du matériel par la PME. Quant à la réduction d’impôt de l’investisseur, elle provient directement de l’administration fiscale et non de la SNC.