credit
Publié le - 74 v. -

Comprendre l'investissement en colocation

L’investissement en colocation est une autre branche de l’investissement immobilier locatif. En ce moment, la demande en colocation est en forte croissance de la part des étudiants et des jeunes actifs. C’est une solution économique pour eux, mais c’est aussi une opportunité d’investissement pour les propriétaires. Il faut savoir que ce type d’investissement attire la convoitise en raison de ses avantages. À découvrir donc.

Loger, L'Accession À La Propriété

Le principe d’une colocation

La colocation n’est pas une pratique nouvelle, bien au contraire. Elle permet à deux ou plusieurs personnes de vivre dans une même habitation. Le loyer ainsi que les charges seront partagés entre les occupants. La taille d’un logement pour le « co-living » doit être assez grande. Il doit aussi disposer de plusieurs chambres pour l’espace individuel et un espace commun. Pour les bailleurs, la colocation est un moyen d’obtenir un loyer plus élevé que sur le marché. Rien que pour ça, investir sur https://investir-colocation.com dans colocation est rentable.

La fiscalité d’une colocation

Comme pour tout investissement immobilier, il est important de comprendre la fiscalité qui entoure l’investissement en colocation. La plupart des biens en colocation sont meublés de façon à trouver le plus vite possible des locataires et obtenir un loyer plus élevé. À ce titre, les propriétaires peuvent obtenir le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel et bénéficier de tous les avantages y afférant comme l’abattement de 50 % sur les revenus imposables sous le régime micro-BIC. Avec le régime réel, les charges sont déductibles des revenus.

Les avantages d’un investissement en colocation

Comme mentionné plutôt, le loyer pour une colocation est plus élevé du fait qu’il soit partagé entre les occupants. Ce qui permet, en termes de rentabilité, de constituer un capital très rapidement. En effet, le rendement brut de ce type d’investissement va de 6 % jusqu’à 10 %. Les investisseurs s’y ruent aussi, car le risque de location impayé est très faible, voire nul, puisque le loyer est divisé. Il en va de même pour les vacances locatives, les biens en co-living sont toujours très demandés sur le marché.