credit
Publié le - 1050 v. -

SCPI : achats des parts à crédit. Oui ! mais…

L’investissement en SCPI par le biais d’un crédit, est en principe d’une grande facilité, mais dans la réalité, il n’en est rien. Les réalités fiscales rendent cette opération assez difficile.

L’investissement en scpi via un crédit

Il semble en effet qu’un tel investissement soit aujourd’hui, réservé aux ménages à revenus assez faible et soumis à une tranche d’imposition toute aussi faible. Ce qui se révèle être une aberration, vu que ces sociétés civiles de placement immobilier telles que la scpi malraux,devraient être un produit d’épargne de diversification pour les ménages à revenus assez élevés.  Heureusement toutefois, que la scpi revêt un intérêt particulier pour la constitution d’un patrimoine. Et ce, sans avoir à appliquer la stratégie de démembrement de propriété ni à sortir du contexte de l’assurance-vie. Le moyen le plus sur étant ici, l’acquisition de parts d’une scpi par le biais d’un crédit en remboursant ce dernier par les revenus locatifs dans un premier temps, puis par la suite en se constituant des revenus supplémentaires.

                          

Le problème avec le crédit foncier actuel

Les banquiers rechignent depuis quelques temps à accorder un crédit pour financer un investissement dans une scpi. C’est en effet, seul le crédit foncier qui permet de réaliser ce genre d’opération en ce temps. C’est ce crédit seul qui a su établir ne grille interne d’évaluation du risque. Cela lui permet donc de donner une réponse rapidement aux demandes d’assistance dans chaque investissement dans une scpi. Toutefois, même si le crédit foncier est le premier à être utilisé comme levier d’investissement dans un te projet, il faut savoir que les taux pratiqués par les banques sont plus avantageux.  Ceci avance donc que si le crédit foncier a pu rafler la première place en tant que financeur d’investissement dans une scpi, c’est juste parce que les banquiers sont peu enthousiastes à se lancer dans un tel projet. Ceci est toutefois, assez dommage pour les banquiers, car les risques encourus lors d’un financement d’un investissement dans une scpi, sont peu élevés. Et ce, par rapport aux autres projets d’investissement.