credit
Publié le - 590 v. -

L’investissement dans une maison de retraite en France

Il est possible d’investir en maison de retraite (résidence médicalisée, EHPAD …) dans le but de générer des sources de revenus réguliers et complémentaires, pouvant éventuellement servir à préparer sa retraite. Quelles sont alors les caractéristiques d’une maison de retraite, et en quoi ce type d’investissement est-il porteur ?

Les maisons de retraite

Ces établissements sont de plus en plus prisés par les investisseurs en raison du vieillissement de la population en France. Les résidences médicalisées et les EHPAD (Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) sont soumis aux clauses de l’accord tripartite établi avec le Conseil Général et la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales). Cet accord détermine la qualité des prestations proposées au sein de ces maisons de retraite, ainsi que la tarification applicable comprenant les tarifs hébergement, les tarifs dépendance et les tarifs soins. Une unité médicale spécifique est placée au sein de ces résidences seniors, composée d’un médecin coordonnateur et d’une équipe soignante qualifiée. Cette dernière est en collaboration avec un réseau de professionnels de la santé afin d’assurer aux résidents des soins quotidiens de qualité.

Les avantages de l’investissement

L’investissement dans une maison de retraite consiste à acheter une chambre dans une résidence senior ou dans un appartement meublé. L’investisseur acquiert alors le statut de LMP (loueur en meublé professionnel) ou de LMNP (loueur en meublé non professionnel). Ce statut permet de bénéficier d’une fiscalité allégée, ainsi que de l’amoindrissement des charges. Le régime Censi-Bouvard peut également présenter un certain avantage dans la mesure où la TVA sur le prix d’acquisition peut être remboursée. Une réduction d’impôt de 11% est également prévue par le dispositif, et la société exploitante se charge de la gestion locative de ladite maison de retraite par le biais d’un bail commercial pendant au moins 9 ans. En outre, la rentabilité générée peut atteindre jusqu’à 4,3 % pour les résidences senior et 5% pour les EHPAD.