credit
Publié le - 1014 v. -

Comment élaborer le compte de résultat ?

Le compte de résultat permet à une entreprise d’avoir une vue claire sur la performance de ses activités. Il fait partie des différents documents financiers que toute entreprise doit établir. Mais à quoi il sert réellement et comment l’élaborer ?
 

Le rôle du compte de résultat

Le compte de résultat présente l’état financier d’une entreprise à la fin d’une année d’exercice. Il permet notamment de retracer si l’entreprise a dégagé un bénéfice ou a réalisé une perte, à partir des diverses opérations effectuées : charges et produits.
L’objectif du compte de résultat est de, un, pour une raison administrative et fiscale afin de faire connaître le montant du bénéfice ou de la perte réalisé par l’entreprise. Et de deux, d’attirer les financeurs potentiels en leur présentant le compte de résultat, bien sûr si celui affiche un résultat positif !
À partir de cet élément financier, le chef d’entreprise peut élaborer les soldes intermédiaires de gestion pour mieux avoir les éléments qui ont permis à l’entreprise de réaliser un résultat positif ou négatif.

Comment élaborer le compte de résultat ?

Le compte de résultat se présente sous forme d’un tableau à deux colonnes. Dans celle de gauche, on enregistre les charges de l’entreprise durant la période d’exercice. Et on met les produits ou recettes dans la colonne de gauche.
Pour avoir le résultat net, on fait juste la différence entre les deux montants. Si celui-ci est négatif, l’entreprise a réalisé une perte, et un bénéfice dans le cas inverse.
Voici, concrètement, comment on remplit le tableau de compte de résultat. Commençons par la partie des charges, de la colonne de gauche donc. Il faut y reporter toutes dépenses effectuées par l’entreprise. On peut se référer aux autres documents financiers comptables afin n’en oublier aucun.
Il faut également inscrire dans cette colonne la dotation aux amortissements pour les investissements achetés, et aussi les charges financières si l’entreprise a par exemple effectué des emprunts bancaires. Ces charges financières sont en général des taux d’intérêt des banques prêteurs.
Et dans la partie droite, la colonne des produits donc, on enregistre le chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise ainsi que ses autres éventuels produits financiers ou exceptionnels. Parmi ces produits exceptionnels qui sont des opérations n’ayant aucun rapport avec l’exploitation de l’entreprise, on peut citer la cession d’une immobilisation corporelle telle une machine ou un immeuble.
À noter que tous les montants à inscrire dans les deux colonnes doivent être hors TVA.
Une fois tous les éléments inscrits dans le tableau, on les additionne et on fait la différence. La somme obtenue est appelée le résultat net en analyse financière.
 
votre cabineet expert comptable paris